Thibaud GIZARDIN – Engine Project Buyer – AIR FRANCE

Thibaud-Gizardin

1 – Quel a été  votre parcours ?

Après un BAC S je suis entré en classe préparatoire aux grandes écoles d’ingénieurs, puis j’ai intégré une école d’ingénieurs aéronautiques (ESTACA, groupe ISAE). Au cours de l’un de mes stages j’ai découvert les achats et j’ai souhaité m’y spécialiser. C’est dans cette optique que j’ai intégré l’ESSEC après mon diplôme d’ingénieur, en master Gestion des Achat Internationaux.

Je suis actuellement en apprentissage chez Air France en tant qu’acheteur réacteurs jusqu’en décembre 2015.

2- Formation ingénieur : Quel(s) avantage(s) votre formation a-t-elle apportés ? Quel rôle, quelle Valeur Ajoutée pour l’ingénieur et le scientifique dans le processus Achats ?  Avez-vous une expertise particulière ?

Ma formation initiale d’ingénieur aéronautique me permet tout d’abord de comprendre le contexte très technique dans lequel évolue un acheteur de pièces aéronautiques. Cette compréhension permet d’évaluer la criticité des systèmes techniques et d’appréhender le processus achat sous les angles fonctionnel, technique et économique.

De mon point de vue, associer des profils scientifiques et commerciaux dans les organisations achat est indispensable pour stimuler l’innovation, par exemple en termes de nouvelles pratiques achats, et ainsi créer de la valeur pour son entreprise.

3 – Quelle a été votre découverte du métier d’Acheteur ?

J’ai découvert les achats auprès du département des achats réacteurs d’Air France, lors de mon stage de fin d’études. J’y suis arrivé avec un bagage principalement technique, spécialisé dans la maintenance aéronautique et la gestion de la navigabilité des aéronefs. Cela m’a permis de me familiariser rapidement avec les termes techniques, cadre légal de la maintenance, procédés de fabrication et de réparation, problématiques technologiques…

Au cours de cette expérience, j’ai notamment découvert le marché aéronautique sous un angle économique et financier et j’ai pu me familiariser avec l’ensemble des spécificités logistiques de l’entreprise. Ce fut pour moi une étape décisive : apprendre à ne plus se focaliser sur la technique (passionnante) et ouvrir son esprit à des questions logistiques, stratégiques, financières et économiques.

4 – Quels sont les profils Achats privilégiés dans votre secteur ? 

L’achat de produits technologiques complexes demande des qualités d’ouverture d’esprit, de curiosité intellectuelle, de rigueur et d’aisance quantitative pour modéliser les situations économiques complexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *