ACHETEUR INDUSTRIEL

achat 2L’acheteur industriel sélectionne et négocie des matériaux et/ou des produits
consommables nécessaires à la production de l’entreprise, en fonction d’objectifs de
volumes, de coûts et de qualité.

La plupart des entreprises ayant une activité de production industrielle :
automobile, chimie, électronique, mécanique, télécoms…

Activités :

  • Analyse du marché et des besoins de l’entreprise
  • Sélection des fournisseurs et des produits :

* Recenser l’ensemble des fournisseurs, présents sur le marché, susceptibles de répondre aux besoins achats de l’entreprise pour la famille de produits gérés.
• Évaluer ces fournisseurs en fonction des objectifs de qualité, de coûts et de volumes définis avec la Direction achats, à travers des appels d’offre et/ou des rendez-vous
commerciaux.
• Effectuer des comparaisons précises des fournisseurs (benchmarking) en fonction de différentes variables clés: technicité et performances des produits, capacités de production, délais de paiement, santé économique du fournisseur…
• Constituer un panel de fournisseurs et développer avec eux des relations privilégiées, susceptibles d’aboutir à des contrats.

  • Négociation commerciale
  • Suivi des fournisseurs et des contrats :

• Veiller à la bonne réalisation des accords définis contractuellement.
• Évaluer la satisfaction des Directions métier par rapport aux achats réalisés et aux fournisseurs sélectionnés.
• Auditer et évaluer les fournisseurs selon des critères définis avec la Direction achats (« rating » des fournisseurs).
• Assurer un rôle d’interface et de communication interne afin de favoriser la bonne intégration des achats réalisés dans les circuits de production de l’entreprise.
• Intervenir en cas de litige avec les fournisseurs et/ou de non-respect des conditions d’intervention, avec l’appui du département juridique de l’entreprise.

  • Reporting et suivi budgétaire

L’acheteur industriel peut prendre en charge la gestion de certains projets relevant de sa fonction : participation aux cycles d’innovation produits en lien direct avec la R&D de
l’entreprise, animation de groupes qualité, implémentation ou amélioration du système d’information achats.
Il peut également occuper des fonctions plus opérationnelles dans la gestion logistique des flux de marchandises, avec une responsabilité sur l’approvisionnement. Il devient
alors, en plus d’un expert produits, un expert en procédures import/export, procédures de douanes, gestion des stocks…

Personnalité :

  • Ténacité et résistance au stress, qualités utiles aussi bien dans les phases de sélection des fournisseurs que dans celles de négociation, afin de ne pas perdre de vue les objectifs de l’entreprise.
  • Qualités relationnelles, afin de pérenniser les relations avec les fournisseurs et de favoriser l’obtention de conditions avantageuses pour l’entreprise : accords-cadres,
    prix, délais de paiement, contrat de progrès…
  • Curiosité d’esprit, afin de suivre les évolutions et les innovations technologiques du marché et d’optimiser en permanence le panel de fournisseurs.
  • Goût pour la technique ; quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise, l’acheteur industriel doit maîtriser parfaitement l’ensemble des contraintes et spécificités des produits qu’il achète.
  • Rigueur et fiabilité, afin de fidéliser aussi bien les Directions métier de l’entreprise que les fournisseurs.
  • Mobilité, car les déplacements peuvent être nombreux : salons, rendez-vous fournisseurs, participation aux audits…

Lien hiérarchique : Chef de groupe achats, Directeur des achats

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *