Ingénieur Acheteur

Ingénieur Acheteur

L’ingénieur Achats a différents noms, selon les entreprises :

Acheteur, Ingénieur acheteur, Chargé (ou Pilote) d’affaires, Négociateur, Coordinateur achats .

Autant d’étiquettes qui désignent un même métier, au cœur des stratégies industrielles. Responsable d’une ou plusieurs gammes de produits, l’ingénieur achats est l’interface entre fournisseurs et utilisateurs au sein de l’entreprise. Et ce, de la phase de conception du ou des produits gérés au suivi de leur approvisionnement. Technicien, planificateur et négociateur, c’est un professionnel multicartes.

Fonctions

Sous la houlette du directeur des achats, l’ingénieur achats prospecte et étudie le marché, assurant veille technologique des produits achetés et veille marketing, au travers d’échanges avec les services de R&D de l’entreprise. Il rédige les cahiers des charges techniques et apporte une expertise pour la négociation et le suivi des contrats.

Fin négociateur, il choisit et négocie produits, conditions d’achat et approvisionnement selon des critères (qualité, coût, marge, délai de livraison…) définis en collaboration avec les services vente ou production. Il sélectionne les meilleurs fournisseurs par le biais d’appels d’offres et pilote les échanges techniques entre ces derniers et les services d’ingénierie. Son obsession : optimiser constamment la rentabilité des achats.

En fonction de la complexité technique des produits et des compétences de l’ingénieur achats, le métier peut adopter une dominante « négociation » ou « technique ». L’ingénieur achats peut aussi participer aux cycles d’innovation produits, animer des groupes qualité…

Qualités

L’ingénieur d’achats doit posséder des compétences techniques générales sur le(s) produit(s) dont il a la charge et sur leur secteur. Il doit maîtriser les procédures d’appels d’offres et d’accords-cadres, ainsi que les techniques de négociation. Des connaissances juridiques lui seront nécessaires pour choisir des articles étrangers et établir les contrats.

Côté qualités personnelles, il se doit d’abord d’être mobile. Passant une grande partie de son temps avec les fournisseurs, l’ingénieur achats se déplace beaucoup.

A noter que ces derniers étant de plus en plus souvent internationaux, la maîtrise de l’anglais est incontournable, celle d’une deuxième langue conseillée. Autre qualité : la rigueur.

Il doit être en permanence attentif à la bonne tenue des coûts, des délais et de la qualité. Etre organisé, proactif et aimer relever des challenges technologiques dans des environnements concurrentiels.

Afin de négocier au mieux, il doit conjuguer esprit d’initiative, capacités d’écoute, ténacité, rigueur de jugement et pouvoir de persuasion. Il doit également posséder une bonne résistance au stress et avoir une bonne présentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *