Quel management des coûts au sein des directions achats?

Une bonne connaissance des dépenses par catégories et une mesure des gains achats suffisent-elles au pilotage de la performance achats? Entre ce que les DHA voudraient déployer et la réalité du quotidien, le fossé est parfois large.
Publié le 05/07/2017 par Camille George
Retrouvez cet article sur : www.decision-achats.fr – “Quel management des coûts au sein des directions achats?”
En termes de management des coûts, un décalage entre le discours et les actions réelles persiste. C’est ce que révèle l’étude menée par le cabinet Cost House et le Club achats & supply chain d’HEC Alumni auprès des directions achats de 15 secteurs d’activité différents. Ainsi, 87% des entreprises “structurées” estiment bien connaître leurs dépenses et 90% déclarent piloter et suivre les gains achats correctement. Paradoxalement, très peu d’entreprises (15%) disposent d’outils permettant, avec des outils de marché, de piloter le suivi des gains achats et se contentent de consolider des fichiers Excel et pour 45% des entreprises, la réconciliation entre les mesures de performance par les achats et les éléments financiers est mal maîtrisée. De même, 80% des répondants déclarent maîtriser correctement la compréhension des coûts mais 69% souhaitent progresser sur le benchmark, 72% sur le costing et très peu estiment maîtriser les approches de target costing (21%) c’est-à-dire la consultation à prix objectif et de design to cost (18%). Or, “c’est en menant des travaux sur la structure des coûts en collaboration avec le fournisseur qu’on trouve le plus de gain et de façon plus pérenne”, estime Marc-Antoine Selaquet, directeur de Cost House et président du club HEC Alumni.

Mais pour réaliformation 4ser une démarche sur la structure des coûts il faut des compétences, des outils et des connaissances (des données qualifiées). “Si l’étude fait bien ressortir des projets de recrutement (67%), de formation (64%) et d’amélioration de leur organisation opérationnelle (85%) en cours ou prévus au sein des directions achats, l’appel à des compétences externes reste très faible (13%) tout comme le niveau d’équipement en matière d’outils dédiés à la structure des coûts. Pourtant c’est ce qui permet d’amorcer la démarche”, explique Olivier Brongniart. Les directions achats, selon leur niveau de maturité, ont pris conscience de l’intérêt que représente un travail sur la structure des coûts et le développement de la collaboration fournisseur mais sont loin d’avoir toutes mis en place des méthodologies et des outils dans ce sens. L’une des raisons étant sans doute que les arbitrages budgétaires des entreprises ne sont font pas en faveur des achats surtout lorsque la fonction ne fait pas partie du comex. D’où l’enjeu de réconcilier la direction finances de la direction achats pour une meilleure reconnaissance de cette dernière.

Méthodologie de l’étude : Etude réalisée auprès de la communauté achats d’HEC et des clients Cost House entre le 8 décembre 2016 et le 2 février 2017,  15 secteurs d’activité couverts,  50% de grands comptes,  92% des répondants de niveau directeur ou responsable .

Retrouvez cet article sur : www.decision-achats.fr – “Quel management des coûts au sein des directions achats?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *